in ,

Médias : Les journalistes à l’école des mines, énergie et hydrocarbures au Cameroun

Ils ont participé à un atelier d’information organisé par le RECAPEMH, Réseau des Professionnels de la Communication des Secteurs de l’Energie, des Mines et des Hydrocarbures, le 1er juin 2024 à Yaoundé. Une initiative du journaliste camerounais Joseph Emmanuel BA’ANA. En savoir davantage.

L’atelier était basé sur deux grandes problématiques à savoir, « Comment comprendre  les récentes pénuries des produits pétroliers au Cameroun ?» et  «  Quels sont les rôles des différents acteurs intervenants dans la chaîne d’approvisionnement ?».

Et mieux édifier les journalistes, venus aussi bien de la pesse publique que privée, deux experts de haut vol. Le Professeur Samuel Nguembok enseignant à l’Institut des relations internationales du Cameroun(IRIC) qui a exposé sur « les enjeux géostratégiques et le contexte international (crise Russo-ukrainienne) et les perspectives ». Puis le Sénateur Malloum BRA (ex haut cadre de la Société Camerounaise des Dépôts Pétroliers,  SCDP) qui a fait une « présentation des acteurs de la chaine d’approvisionnement de distribution des produits pétroliers ».

Selon Joseph Emmanuel BA’ANA le président du RECAPEMH il était question pour le Réseau d’« édifier les professionnels sur les questions d’énergie, mines et hydrocarbures ». D’ailleurs les échanges entre les participants et les experts ont été très riches, surtout quand on sait que l’accès à l’information dans ce domaine est difficile.  Cet atelier à l’intention des journalistes et acteurs impliqués dans le secteur pétrolier aval visait à leur permettre de mieux comprendre les enjeux stratégiques liés à des secteurs assez névralgiques qui sont au cœur de l’actualité nationale ces derniers temps à savoir : l’énergie, les mines et aussi les hydrocarbures.

C’est aussi pour mieux intégrer ce milieu assez fermé qu’a vu le jour le 15 avril 2023, le RECAPEMH, un Réseau des Professionnels de la Communication des Secteurs de l’Energie, des Mines et des Hydrocarbures.

Cette association a pour objectifs «d’offrir aux journalistes de meilleures clés de compréhension et un accès à une expertise plus pointue sur les questions de l’énergie, mines et hydrocarbures ; produire des articles et des reportages sur ces secteurs ; travailler à ce que les organisations internationales et tous les acteurs impliqués soient au même niveau d’information » explique Joseph Emmanuel BA’ANA. « Nous travaillons aussi à former plus d’acteurs d’influence positive auprès des autorités publiques locales et internationales, enfin contribuer à la formation des futures journalistes dans les écoles spécialisées pourquoi pas. » poursuit l’ancien Journaliste Principal de la Radio télévision nationale du Cameroun.

Cet atelier d’information, une grande première, est l’une des activités programmées par ce Réseau des Communicants. Il a été marqué par la remise aux journalistes des diplômes de participation.

Pour l’heure, le Réseau travaille à se faire connaître en regroupant le plus grand nombre d’adhérents, et compte s’étendre sur le plan national et international.

Ericien Pascal

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Cameroun : Ce que révèle l’« Analyse Citoyenne de la Loi de Finances Initiale 2024 », un Rapport à lire à tout prix