yaoundeinfo

A Yaoundé, le journaliste Raymond Barre Mekamba offre 100.000 FCFA à une maman handicapée veuve de plus de 15 ans, un grand geste de cœur

C’est une histoire qui donne la chair de poule et qui invite à plus d’humanisme, de solidarité et surtout d’humilité. Un récit bouleversant qui touche même les cœurs insensibles.

La date du 21 juillet 2022 restera à jamais gravée dans la mémoire de cette  dame. Comme à l’accoutumée, elle gravit avec trop de peine la grande colline qui conduit au Palais des Congrès de Yaoundé, chaque fois qu’elle apprend qu’il y’a un évènement devant attirer des foules, surtout des hautes personnalités. Assise sur  son fauteuil roulant, elle fait des pieds et des mains pour quémander de quoi arrondir sa journée, elle qui est mère d’enfants en âge scolaire. Précisons surtout que cette dernière est veuve depuis plus de 15 ans. Comment faire donc pour nourrir ce monde. Difficile à dire, dans la mesure où elle ne peut compter sur aucun autre revenu autre que « la main tendue » à endroit des éventuels bienfaiteurs. Parfois elle rentre de là sans aucun radis pour regagner sa baraque située au carrefour Essos, à pratiquement 6 kms de là. Plus grave dans tout cela, elle ne se retrouve jamais seule, étant donné que les autres handicapés suivent autant qu’elle, la même actualité.

C’est le ministre de la Défense qui présidait une réunion et qui devait attirer beaucoup de monde. Et ce jour du 21 juillet 2022 , ces handicapés qui vivent de la mendicité se sont à nouveau postés à l’entrée du Palais des Congrès, histoire de chanter les louanges improvisées sur les responsables qu’ils connaissent tous, jusqu’aux fonctions, afin d’attirer leurs regards et exprimer leur soutien pouvant aboutir à un geste qui sauve. Malheureusement ce jour, peu sont les responsables qui ont osé jeter un coup d’œil là ils se retrouvaient un peu éloignés…Pire encore, les griots étaient également au rendez-vous, avec leurs tam-tams…bref tout le monde était presque parti, et aucun geste n’avait été fait à l’endroit de ces mendiants, lorsque surgit  monsieur MEKAMBA Raymond Barre , Directeur de Publication des journaux  Le Reporter Hebdo, Le Reporter Sport, Le Reporter Magazine , Cucom Hôpital de  Référence de Sangmelima et handicapé Moteur comme les autres. Mais celui qu’on appelle le « DP d’Etat » qui ne vit pas de la mendicité. Il va s’approcher des quatre handicapés qui s’y trouvaient  dont deux femmes pour leur parler, et leur prodiguer quelques conseils pouvant les aider par rapport à leur situation. Le prenant pour quelqu’un qui n’était rien, et ne pouvant rien leur apporter, trois des quatre individus n’hésiteront pas à le couvrir d’opprobre de toutes natures. Prenant son calme, il va continuer cette fois vers celle qui était disposée à écouter, et d’un geste de cœur, le bon samaritain du jour, va faire un geste de cœur en remettant une somme de 100.000 FCFA à cette dernière, tout en lui disant que cette somme n’est guère un prêt, mais une donation pure et simple et que cette somme pouvait aider à débuter une petite activité commerciale. Harrys Robert Mintya Meka, également journaliste, vit la scène. Impressionné.

Un grand geste de cœur pour un  merci de cœur. En effet, aussitôt qu’elle a reçu cette aide incroyable, cette veuve handicapée a démarré roulant comme si elle avait le diable à ses trousses, après avoir remercié Raymond Barre MEKAMBA, ce genre de bienfaiteur qu’on rencontre une fois tous les dix ans. Par contre, ceux qui continuaient dans l’invective malsaine n’ont eu que leurs yeux pour pleurer. Certainement que le geste ou le comportement du jour, leur servira de leçon.

Yaoundeinfo.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A Lire aussi

Derniers articles

FAITES VOS ANNONCES ET PUBLI-REPORTAGES DANS LE JOURNAL AMBITIONS CONTACT 00237 699843976